Tirages des tarots, astrologie ou voyance : votre nouveau site de voyance au féminin




Le printemps, la mort et la résurection!


Myléne - 4/15/2015

Ne craignez pas d’avancer lentement,
craignez seulement de rester sur place.
(Sagesse chinoise)

Bonjour Ă  toutes et Ă  tous,

Ca y est le printemps est là….
Sans tarder, voyons ce que nous réserve l’agenda du mois d’avril.
Jusqu’au 20/04, nous fêtons l’anniversaire des natifs du signe du Bélier bien connus pour leur tempérament fonceur, leur nature hyper active et leur énergie débordante. Le 05 et 06 avril, c’est Pâques.
La fête de « Pâques » qui commémore la Résurrection du Christ, est sacrée pour les chrétiens par sa dimension divine et exceptionnelle, symbolique de la vie après la mort. Elle est toujours fêtée au début du printemps. La fête de la Résurrection est précédée par le Carême, synonyme d’une alimentation frugale, purifiant ainsi le corps et l’esprit et par la Semaine Sainte qui retrace la Passion du Christ et les Pâques se terminent le lundi par un repas festif en famille.
La coutume d’offrir des oeufs le matin de Pâques est apparue vers le IV ème siècle en Europe, et se retrouve en Egypte autour du XI ème siècle, puis en France, en Alsace, vers le XV ème siècle.
Le mot « Pâques » vient de l'hébreu Pessa'h (qui désigne la fête juive du même nom mais au singulier « la Pâque ») qui a donné Pascha en latin, puis Pâques en français. Dans la tradition juive, la fête de Pâques correspond à la commémoration du passage de la mer rouge par les Hébreux à leur sortie d’Égypte. Le terme de Pessa'h renvoit donc à la notion de passage.

Le 22 avril, c’est la journée internationale de la terre nourricière.
Le jour de la Terre marque tous les ans l'anniversaire de la naissance, en 1970, du mouvement environnemental tel qu'on le connaît aujourd'hui. Il fut fêté pour la première fois le 22 avril 1970, lorsque le sénateur américain Gaylord Nelson encouragea les étudiants à mettre sur pied des projets de sensibilisation à l'environnement dans leurs communautés.
Depuis 2010, l’ONU célèbre le 22 avril comme la « Journée internationale de la Terre nourricière ».
Alors que cette année, l’accent est mis sur les villes vertes, le mouvement Terre de Liens souhaite attirer l’attention des citoyens sur le sort réservé à la terre agricole : son avenir s’annonce précaire et incertain et des mesures sont à mettre en place de toute urgence pour la protéger et la préserver !
Pour exemple, le respect de la terre agricole par la rotation des cultures, des engrais naturels et la suppression des produits chimiques de synthèse a des effets positifs sur le cycle des cultures.

Le 23 avril, c’est la journée internationale du livre et du droit d’auteur.
Comme le précise la Directrice Générale de l’UNESCO, « l’histoire du mot écrit se confond avec celle de l’humanité. La capacité des livres de contribuer à l’épanouissement personnel et de déclencher des changements sociaux est sans égale. Fusionnant ce qui relève de l’intime et un ancrage social profond, les livres ouvrent des possibilités de dialogue très diversifiées entre les individus, au sein des communautés et entre les époques. ».
En cette Journée mondiale du livre et du droit d’auteur, l’UNESCO invite toutes les femmes et tous les hommes à se rallier à la cause du livre et de tous ceux qui en écrivent et en produisent. Cette journée est l’occasion de célébrer ces livres dans lesquels s’expriment la créativité humaine et le désir d’échanger idées et connaissances, mais aussi celui de promouvoir la compréhension et la tolérance.

Dossier du mois :



Ce mois-ci, nous abordons un thème qui génère beaucoup d’interrogations, de peurs, de souffrances et de non-dits, il s’agit de « la mort physique».
La mort, telle que supposée par une majorité de personnes, c'est-à-dire l’arrêt de la vie suivie du néant n’existe pas.
Seul le corps visible avec les yeux de chair, le corps physique est soumis à la « mort » lorsque la durée prévue pour son séjour sur Terre arrive à échéance.
L’Essence Divine présente dans chaque être humain est elle, immortelle, et poursuit sa route sur d’autres plans…
Ce qui est appelé communément « la mort » est le passage d’un plan d’existence à un autre. C’est le passage du plan physique au plan astral.

Que se passe-t-il au moment de la « mort » ?
Dans les courriers précédents, nous avons vu que les corps physique, astral et mental sont « emboîtés » les uns par rapport aux autres comme un système de poupées russes.
A la mort « physique », il y a séparation des corps astral et mental par rapport au corps physique par la rupture de la corde ou cordon d’argent.
Ce phénomène est complètement indolore et extrêmement rapide.
Le désincarné voit rapidement défiler sa vie à l’instar d’un film qui se rembobine.
Des Etres de Lumière ayant pour mission de guider les désincarnés les orientent vers leur nouvelle demeure du plan astral et là les nouveaux désincarnés ont le bonheur d’être accueillis par les êtres qu’ils ont aimés (famille, amis, connaissances) lors de leurs précédentes incarnations …
Après un temps de repos plus ou moins long, les nouveaux « désincarnés » poursuivent alors leur vie sur le plan astral jusqu’au moment où il sera temps pour eux de se réincarner à nouveau….

Une chanson d’Edith Piaf dit : « Dieu réuni ceux qui s’aiment… » Ils sont réunis lors de leurs incarnations et lorsqu’ils sont désincarnés.
Le phénomène de la « mort » est un phénomène que nous vivons toutes les nuits. En effet, toutes les nuits, le corps astral se détache du corps physique et va visiter d’autres sphères, d’autres plans pendant que le corps physique se repose ; et le matin le corps astral réintègre le corps physique.
La plupart des personnes n’ont pas conscience de ce processus. C’est d’ailleurs au cours de ce processus, la nuit, que certains vont rendre visite à des êtres chers qui sont désincarnés…

Les personnes avancées spirituellement visitent d’autres plans en effectuant la sortie hors du corps physique ou voyage astral, consciemment.
Reprenons le phénomène de la « mort ». Les « nouveaux désincarnés » sont accueillis dans leur nouvelle « demeure » dans l’astral par les êtres désincarnés qu’ils ont aimés et par des guides de Lumière. Mais attention, que cela ne fasse pas anticiper le moment de ce passage d’un plan à un autre par certains. Le moment de ce passage est déterminé par le Créateur et nous ne pouvons l’abréger de notre propre chef.
Une personne qui attente à ces jours et écourte ainsi sa vie consciemment par le suicide sera obligée de revenir sur Terre pour terminer le bout de vie qu’elle aura volontairement écourté.

D’autre part, il n’est pas recommandé d’ « appeler les morts» ; s’ils ont un message à délivrer, ils le font pour la plupart par le biais des rêves. Le fait de les appeler les rattache au plan physique et gêne leur évolution.
Sur le même principe, les désincarnés aiment qu’on pense à eux dans la joie et dans l’amour et non dans la tristesse. Il convient de penser que maintenant ils poursuivent leur évolution sur un autre plan d’existence, qu’ils sont toujours « bien vivants » et « pensent » à nous plus souvent que nous ne l’imaginons.
Le lien d’Amour qui nous unit à nos proches désincarnés (famille, amis, proches…) est éternel, et de par la loi du Karma, (nous aborderons le sujet du « karma » dans une prochaine gazette), il est probable que nous serons à nouveau réunis dans une prochaine incarnation.
Au moment des fêtes et anniversaires, les désincarnés perçoivent les merveilleuses pensées d’Amour qui leurs sont émises.
Tout comme au moment du 1er novembre, où ce sont des milliers et des milliers d’étoiles de Lumière qui scintillent et que captent les désincarnés et qui représentent chacune d’elles les pensées que nous émettons envers eux.

Le film « Ghost » avec Patrick Swayze reproduit parfaitement le phénomène de la mort.
Des premiers travaux et études entrepris dans les années 1970 par les Docteurs Elisabeth Kübler-Ross et Raymond Moody, docteur en philosophie et médecin aux Etats-Unis, « il ressort à l’évidence QUE LE MALADE QUI MEURT CONTINUE A AVOIR CONSCIENCE DE SON ENVIRONNEMENT APRES AVOIR ETE DECLARE CLINIQUEMENT MORT.
Je vous invite à lire les deux premiers livres écrits à ce sujet : « La vie après la vie » et « Lumières nouvelles sur La vie après la vie » du Docteur Raymond Moody.
Je termine sur 2 phrases inspirantes et sur ce poème de Saint Augustin époustouflant de beauté, de réalité, de vérité, de simplicité et d’amour.
« J'ai rejoint ceux que j'aimais maintenant j'attends ceux que j'aime » (Bossuet)
« L'homme qui meurt est un astre couchant qui se lève plus radieux dans un autre firmament »

La mort n’est rien de Saint Augustin



« La Mort n'est rien. Je suis seulement passé de l'autre côté.
Je suis moi. Tu es toi. Ce que nous Ă©tions l'un pour l'autre, nous le sommes toujours.
Donne-moi le nom que tu m'as toujours donné, parle-moi comme tu l'as toujours fait,
N'emploie pas un ton différent, ne prends pas un air solennel ou triste,
Continue Ă  rire de ce qui nous faisait rire ensemble. Prie, souris, pense Ă  moi, prie avec moi.
Que mon nom soit prononcé à la maison ; Comme il l'a toujours été, sans emphase d'aucune sorte.
La vie signifie toujours ce qu'elle a toujours signifié. Elle est ce qu'elle a toujours été: le fil n'est pas coupé. Pourquoi serais-je hors de ta pensée, simplement parce que je suis hors de ta vue?
Je ne suis pas loin, juste de l'autre côté du chemin. Tu vois, tout est bien.
Tu retrouveras mon coeur, tu en retrouveras les tendresses épurées.
Essuie tes larmes et ne pleure pas si tu m'aimes.»

Je vous souhaite Ă  toutes et tous une belle et enrichissante lecture et vous dis Ă  bientĂ´t,
N’hésitez pas à nous faire part de vos appréciations et remarques.

Dernier article


©2018 EyesVoyance - est un site destinée aux arts divinatoires tels que l'Astrologie, la Cartomancie, les Médiums, la Numérologie, la Tarologie et la Voyance. L'utilisation du site est réservé ŕ une public adulte. L'ensemble de vos interlocuteurs vous garantissent une consultation téléphonique (ou tout autre support) totalement confidentielle et privée. Chaqu'un est tenu au secret professionnel le plus stricte et rigoureux.